Héritiers avec le Christ

AscensionQue le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père dans sa gloire, vous donne un esprit de sagesse qui vous le révèle et vous le fasse vraiment connaître.

Cette prière issue la lettre aux Ephésiens laisse entrevoir deux choses : d’abord que la connaissance véritable de Dieu est un don du Père, ensuite que le don indispensable à la connaissance de Dieu est l’Esprit de Sagesse.
Il convient donc, pour mieux connaître Dieu, de demander ce don au Père de Jésus-Christ qui est aussi notre Père. Par nous-mêmes, en effet, il nous est impossible de sonder le mystère de Dieu, mais avec l’Esprit de Sagesse, qui scrute même les profondeurs de Dieu, il nous est permis d’entrer dans une intelligence plus vive de celui que nous cherchons.

Puisqu’il en est ainsi, demandons au Seigneur qu’il ouvre à sa lumière les yeux de notre cœur. Sans l’Esprit de sagesse nos cœurs sont enténébrés. Ils ne savent pas discerner le bien véritable. Ils avancent à tâtons et se trompent souvent car seul l’amour permet d’entrer dans l’intelligence véritable de nos existences.
Dès lors que l’Esprit de sagesse touche nos cœurs de sa lumière, les choses se clarifient, les illusions tombent. Par sa lumière nous voyons la lumière. Par la lumière de l’Esprit de Sagesse, nous voyons le Christ, qui est la Lumière du monde, dans les personnes et les événements qui tissent notre quotidien. Par la lumière de l’Esprit, notre vie souvent si ordinaire ou si médiocre, prend un relief nouveau. Elle est comme illuminée de l’intérieur par la lumière du Christ ressuscité. Nous saisissons bien dès lors, que notre espérance, nous ne pouvons pas la mettre en nous-mêmes qui agissons trop souvent comme des aveugles, mais dans le Christ qui est mort et ressuscité pour nous.

Notre gloire, notre héritage, nous ne les tirons pas de nous-mêmes, mais du Christ qui a donné sa vie pour nous. Il a fait de nous ses héritiers afin de nous faire partager la gloire qu’il possède depuis toujours auprès du Père. Cette gloire sans prix, cet héritage hors norme que nous sommes appelés à recevoir avec le Christ résultent de la puisssance de Dieu à l’œuvre dans nos existences. L’Esprit de sagesse qui illumine nos cœurs nous donne de renverser les puissances hostiles et meurtrières des ténèbres. C’est l’énergie, la force, la vigueur que Dieu le Père a mise en œuvre dans le Christ quand il l’a ressuscité d’entre les morts et qu’il l’a fait asseoir à sa droite dans le cieux qui donne aux frères et soeurs du Christ de sortir victorieux du combat contre le mal et la mort.

Autrement dit, la résurrection du Christ n’appartient pas au passé. Elle est un événement dont la puissance toujours actuelle entraîne les croyants dans la dynamique qui conduisit Jésus de Nazareth de sa vie terrestre aux hauteurs des cieux. L’Esprit de sagesse intègre en quelque sorte les chrétiens dans ce grand mouvement ascendant qui éleva Jésus de la Croix à la droite du Père.

Lorsque le Père éternel place son Fils à sa droite, mettant tout sous ses pieds, il introduit notre humanité dans la plénitude de la divinité et de la royauté. C’est pourquoi l’Apôtre dit en toute vérité que le Père a fait de son Fils unique la tête de l’Église qui est son corps. Puis il ajoute ces mots qui nous font exulter de joie : et l’Église, c’est l’accomplissement total du Christ. L’Église et le Christ sont un. L’Épouse et l’Époux sont uns. L’humanité qui se laisse guidée par l’Esprit de Sagesse est indissociable du Christ. Elle partage avec lui, et pour toujours, la gloire de Dieu le Père.

Telle est la bonne nouvelle que nous célébrons en ce jour joyeux de l’Ascension de notre Seigneur. En Jésus-Christ, l’Église est comblée de la plénitude du Père. Elle ne manque de rien. Héritière avec le Christ, elle partage pleinement sa gloire et sa joie. Amen.

Textes du jour :
Ac 1, 1-11
Ps 46 (47)
Éph 1, 17-23
Mt 28, 16-20