Tout sera dévoilé

22 juin 2008

« C’est à toi Seigneur que j’ai confié ma cause. » Tous ceux qui, parfois bien seuls, se battent contre des situations injustes et mensongères, trouveront dans ces mots du prophète Jérémie réconfort et espérance. Confrontés aux intimidations, aux tentatives de manipulation, à l’adversité, simplement parce qu’ils ont l’heureuse audace d’aimer la justice et la vérité, il ne leur reste souvent, pour seul refuge, que l’accueil bienveillant du Seigneur « qui scrute l’homme juste. »

Écoutons la prédication de Celui qui est doux et humble de cœur : « Ne craignez pas les hommes ; tout ce qui est voilé sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu. » Voilà une parole sûre, une attestation à laquelle nous ne prêtons souvent que trop peu d’attention. Nos pensées, nos actes, toute notre personnalité sera dévoilée devant le Seigneur notre Dieu qui jugera les vivants et les morts. Nos faux-semblants, nos mensonges, nos calculs seront démasqués, jusqu’au dernier, et jugés par la Vérité.

L’enseignement du Seigneur nous invite à examiner notre vie. Qui craignons-nous ? Que craignons-nous ? Prenons le temps de répondre à ces questions. Et puis, ensuite, écoutons Jésus qui dit : « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l’âme aussi bien que le corps. » La crainte qui doit nous habiter, c’est celle d’offenser Dieu, de blesser ces petits, ces méprisés, ces écrasés auxquels le Seigneur s’identifie. Heureux qui fera siens leurs combats pour la justice et la vérité. Il se prononce pour eux devant les hommes, le Seigneur se prononcera pour lui devant son Père qui est aux cieux.

Textes du jour :
Jr 20, 10-13
Ps 68 (69)
Ro 5, 12-15
Mt 10, 26-33