Tout recentrer sur le Christ

Dimanche 27 janvier 2008
Christ en croix
Christ en croix
© Bnf : ms. éthiopien d’Abbadie 102, fol. 80.

Au début de la première lettre aux Corinthiens, saint Paul brosse un tableau rapide de l’ambiance qui règne dans cette Église : « J’ai entendu parler de vous, mes frères, écrit-il, par les gens de chez Cloé : on dit qu’il y a des disputes entre vous. Je m’explique. Chacun de vous prend parti en disant : « Moi, j’appartiens à Paul » ou bien : « J’appartiens à Apollos » ou bien : « J’appartiens à Pierre » ou bien : « J’appartiens au Christ ». » Ces dissensions qui vont pousser l’Apôtre à réagir avec vigueur, sont encore trop souvent celles de nos communautés chrétiennes.

Des options pastorales différentes suscitent de temps à autre des regroupements autour de quelques personnes qui entraînent à leur suite, bien malgré elles parfois, les suffrages d’une partie des chrétiens. Il arrive aussi que des décisions concernant l’organisation pratique d’une paroisse soient les révélatrices de divisions, de jalousies, de rancœurs qui minaient la communauté de manière latente. Par ce biais apparaissent alors au grand jour des alliances, des rapports de force, qui ne rejoignent pas nécessairement l’Évangile.

Face à une telle situation, l’exemple de saint Paul nous invite à tout recentrer sur le Christ. Il est le cœur de toute communauté chrétienne. C’est à lui que se rapportent tous ses membres. Nos différences ne doivent pas être l’occasion d’une lutte contre l’autre, d’une défiance à son égard, mais un appel à une charité plus grande, à une réelle humilité. C’est le Christ qui doit grandir, et nous diminuer. Cela ne signifie pas taire ses opinions, mais les proposer et les défendre dans cette charité évangélique qui seule leur donnera le poids qui convient.

Textes du jour :
Is 8, 23b-9, 3
Ps 26 (27)
1 Co 1, 10-13.17
Mt 4, 12-23