1er dimanche de l’Avent A

Revêtir le Christ

Dimanche 2 décembre 2007

Voici l’Avent ! Le temps de la douce gestation de Dieu en nous ! Un temps d’accueil et de conversion qui veut nous conduire « à la montagne du Seigneur », c’est-à-dire au Seigneur lui-même.

Augustin et l'arche de Noé
Augustin et l’arche de Noé
© Bnf. Ms français 19, fol. 55v,

« L’heure est venue de sortir de notre sommeil », de quitter nos oripeaux, de revêtir le Christ : plus de ripailles ni de beuveries, plus d’orgies ni de débauches, plus de disputes ni de jalousie.
Ces mots de saint Paul, conduisirent Augustin, le futur évêque d’Hippone, à la sainteté. Elles le provoquèrent à la conversion. Alors que celui-ci peinait à concrétiser son changement de vie, le remettant sans cesse au lendemain, les paroles de l’Apôtre agiront sur lui comme une illumination. « Ce fut, dit Augustin, comme une lumière de sécurité déversée dans mon cœur et toutes les ténèbres de l’hésitation se dissipèrent. » Il décida dès lors de recevoir le baptême.

Le chemin de conversion d’Augustin est proche de notre propre itinéraire spirituel. Notre réponse à l’appel du Sauveur est marquée par nombre d’hésitations et de tergiversations. Nous mangeons, nous buvons, nous nous marions, mais notre cœur reste marqué par un désir insatiable de vérité et d’amour, par une inquiétude qui ne trouvera son apaisement que dans notre consentement à l’amour.

Puisse l’Avent être pour chacun de nous un temps de décision pour le Seigneur, un temps de consentement à la naissance du Sauveur en nous. Saint Augustin peut nous guider sur cette route, sa prière peut devenir la nôtre : « S’il est vrai que je ne désire rien d’autre que toi, fais, ô Père, que je te trouve. Et s’il y avait encore en moi quelque désir superflu, veuille m’en dévêtir toi-même et rends-moi capable de te voir. »

Textes du jour :
Is 2, 1-5
Ps 121 (122)
Ro 13, 11-14a
Mt 24, 37-44